Histoire du château

 

Quelques mots d'Histoire

 

chateau de la combe detail de porte ancienne dordogne

          A nord-ouest de Puyrenier. Au terme d’une allée d’arbres, on accède à La Combe et à ses dépendances par un châtelet muni de mâchicoulis, qui s’ouvre sur une cour intérieure par un portail à lourd ventaux aujourd’hui disparus.

Latéralement à l’entrée, le château, très restauré, allonge des logis du XVIè et XVIIè siècles auxquels se soudent en quinconce deux tours carrées dont l’une, à haute toiture à mâchicoulis, est précédée d’un escalier donnant à l’étage. La façade au nord, côté terrasse, domine la Nizonne et une étendue d’anciens marais.

 

La demeure est dès l’origine le fief de la famille de Maillard. Jean de Maillard, écuyer, obtient le 22 octobre 1606 d’Isabelle de Beauville, comtesse des Cars, en tant que Dame de la baronnie de Mareuil, l’anoblissement de la maison ainsi que l’autorisation de la surélever avec tours, terrasses et mâchicoulis.

La famille de Maillard occupera sans discontinuer le château jusqu’en 1961. Après avoir ensuite plusieurs fois changé de mains, laissée à l’abandon, elle est finalement achetée en 1970 par la famille Gury qui la restaure alors de manière importante. Madame Edmonde Gury sera Maire de Puyrenier de 1977 à 2008 et doyenne des maires de France durant de nombreuses années.

En Janvier 2011, suite au décès de Madame Gury, nous tombons sous le charme des lieux et nous installons pour une nouvelle aventure.